Contemporain,  En français

Viens, on s’aime – Morgane Moncomble

« C’est si facile de parler avec elle que ça me surprend. Violette fait partie de ces personnes entières qui vous ouvrent leurs bras d’un regard et ne vous laissent jamais partir. Ces gens-là sont dangereux parce qu’ils vous gardent involontairement sous leur emprise. Et le pire, c’est que vous aimez ça. »

Editeur : Hugo Roman

Synopsis

L’amour fleurit parfois là où on ne l’attend pas.

Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.

Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester.

Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une.

Pas vrai ?

Pourquoi lire Viens, on s’aime ?

• Pour l’amitié touchante entre les protagonistes, les beaux sentiments qu’ils partagent, cette tendresse qui fait du baume au cœur.

• Si vous appréciez les romances contemporaines en général, vous trouverez ce que vous attendez : une romance qui se construit peu à peu, des personnages qui apprennent à surmonter leurs faiblesses et à comprendre ce qui leur tient à cœur.

Mon Avis

Il y a quelques semaines, j’ai eu soudainement envie de me plonger dans une romance légère pour changer un peu de mes lectures habituelles. J’avais déjà repéré ce titre depuis quelques temps – il semble avoir séduit beaucoup de lecteurs – et l’avis de Tachan m’a finalement décidée à le lire.

La particularité de ce livre qui m’a intriguée est que l’histoire commence avec une amitié fusionnelle. On voit beaucoup de romance entre des ennemis jurés – des enemies to lovers -, mais je trouve que le contraire est beaucoup moins exploité. Et en effet j’ai beaucoup aimé cette partie de l’histoire : la rencontre entre Violette et Loan marque le début d’une compréhension mutuelle que rien ne semble pouvoir détruire. C’est comme un coup de foudre amical. Bien sûr, cela manque de réalisme c’est vrai, mais c’était mignon et tellement plein de positivité que je l’accepte sans problème.

On se coule tranquillement dans la lecture en appréciant la confiance inébranlable entre les deux protagonistes, leurs amis et colloques, leurs histoires d’amour, leurs errances et toutes les personnes qui gravitent autour. Loan est pompier – la classe ! – et ça colle parfaitement bien avec son caractère : il est prévenant, fait toujours attention aux autres, bienveillant. Parfait en somme. Et Violette de son côté se bat pour réaliser son rêve : devenir styliste. Elle est fidèle à elle-même, veut toujours bien faire pour contenter les autres. C’est ce qui l’amène à demander à Loan d’être son premier. Et de là commence ce qui était déjà une évidence aux yeux de leur entourage.

Pourtant, leur vie n’est pas toute rose non plus. Chacun est marqué par des traumatismes inscrits dans son passé, qui continuent à le tourmenter. Ce n’est pas quelque chose que j’apprécie beaucoup dans les romances contemporaines il faut l’avouer, parce que le sujet a été maintes fois traité. J’aimerais voire plus de conflits directs et moins de blessures mentales dans ce genre d’histoire, ou alors qu’ils ne se résolvent pas simplement en acceptant cette partie d’eux-même … ou je ne sais pas en fait, mais pour moi ça a souvent un goût d’attendu. Après ce n’est que mon ressenti. Pour le coup, les causes de ces traumatismes étaient plutôt originales, je ne pense pas avoir déjà lu quelque chose de similaire auparavant.

En bref, c’est une romance qui fonctionne très bien, avec des personnages attachants, une histoire qui se tient – un brin délirante – et qui avance pas à pas sans tout précipiter. C’est sympa, mais ne révolutionne pas non plus le genre : les conflits et les épreuves restent très classiques, bien que bien menées. Je ne pense pas qu’elle me restera durablement en mémoire mais sur le coup c’était ce que je recherchais : de la mignonnerie et une belle complicité entre Violette et Loan.

8 commentaires

    • Ecla'Temps

      J’ai plutôt apprécié ma lecture, mais c’est vrai que je risque de l’oublier rapidement … Si on recherche une histoire de ce genre-là, elle peut vraiment être un bon choix parce que les personnages sont très attachants 🙂 Je suis aussi tentée de lire un autre livre de cette auteur un jour pour avoir une idée plus globale de ces écrits ^^ Peut-être que j’accrocherais plus avec une autre histoire ! A voir 😀

  • Light And Smell

    Je suis bien plus enemies to lovers parce que dans une romance, j’ai envie de légèreté et non de fouiller dans les traumatismes du passé, mais je me laisserai peut-être tenter à l’occasion car j’en lis beaucoup d’avis positifs dont le tien. Et puis, j’aime cette idée d’amitié fusionnelle entre deux personnes attachantes 🙂

    • Ecla'Temps

      Je suis du même avis pour les traumatismes du passé : l’évolution de la relation des personnages m’intéresse beaucoup plus que leurs anciennes blessures. Mais c’était sympa de voir un point de vue qui changeait un peu ^^

  • Cam & ses blablas

    Tellement triste que ça ne t’ai pas plu autant que moi mais en même temps je l’ai découvert alors que j’étais encore au lycée et que je commençais à m’intéresser à ce genre de new romance. Ça reste celui que je préfère de l’auteure ( valeur sentimentale ) mais c’est autres romans sont cool aussi !

    • Ecla'Temps

      C’est vrai que si on a lu un nombre limité d’histoire dans le genre, on peut plus apprécier celle-là je pense. Parce qu’elle a beaucoup de point commun avec d’autres histoires que j’avais pu lire, et donc j’étais beaucoup moins surprise sur le coup 🙂
      J’attends de trouver un de ses romans avec un résumé qui me plaise beaucoup pour retenter l’expérience ^^
      Contente que ça t’ai plu en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: