En français,  Fantastique

Sommeil – Haruki Murakami

« Je trouve qu’une existence humaine, même si elle dure très longtemps, n’a aucun sens si l’on n’a pas le sentiment de vivre. »

Editeur : 10/18

Synopsis

Envoûtante et onirique, une des nouvelles les plus énigmatiques de Haruki Murakami, superbement illustrée aux couleurs de nuit, par Kat Menschik. Dans un style pur et cristallin, une plongée obsédante dans les dix-sept nuits sans sommeil d’une femme, pour pénétrer tout le mystère et la magie de l’univers du maître.

Pourquoi lire Sommeil ?

• Les nouvelles sont en général une super opportunité pour découvrir de grands auteurs sans s’engager dans des textes plus longs et compliqués. Haruki Murakami est un célèbre auteur japonais, qu’on ne présente plus (je viens de le faire ? …).

• Les belles illustrations en trois couleurs (bleu, argent et blanc) accompagnent la lecture de la nouvelle.

Ça se lit vraiment rapidement.

Mon avis

J’ai sorti ce livre de ma bibliothèque pour me changer un peu les idées en sachant qu’il se lirai très rapidement. J’étais fatigué mentalement (beaucoup de travail ces derniers temps et pas beaucoup de temps pour se reposer) et cette lecture m’a fait beaucoup de bien.

Déjà parce qu’on entre très facilement et rapidement dans l’histoire. En même temps c’est une nouvelle donc il n’y a pas trop le temps de tergiverser. L’héroïne, une mère de famille, s’arrête de dormir complètement, du jour au lendemain. Ce n’est pas volontaire, elle n’y arrive tout simplement plus : elle se sent en permanence éveillée et pleine d’énergie. Se pose alors la question de ce qu’elle doit faire. Est-ce une maladie ? Un sortilège ?

Que doit-elle faire de ces heures en plus ? Elle dispose maintenant de beaucoup de temps pour elle, alors que tout le monde est endormi. Elle en profite pour prendre du recul sur sa vie jusqu’à maintenant et décider de ce qu’elle souhaiterait faire à l’avenir.

J’ai bien aimé toute la réflexion autour du temps vécu, perdu dans nos habitudes et nos devoirs, qu’on ne prend pas toujours le temps d’apprécier. Au final, on voit les ans passer et tous ces rêves ou ces bons moments qu’on avait étant petit s’effacent peu à peu. Je ne peux que me sentir concernée, étant donné qu’en ce moment je passe essentiellement mon temps à travailler et à préparer l’avenir (recherche de stage, dossiers de candidature). Quand est-ce que j’en prends vraiment pour moi ? Si je pouvais rester éveillé comme l’héroïne et gagner ce temps-là ça m’arrangerait bien, mais chacun sait que ce n’est pas une solution et que cela ne peut que nous nuire. Bref, cette réflexion a fait écho chez moi et j’ai apprécié suivre un personnage qui prend conscience de problématiques qui me parlent.

Beaucoup de questions et peu de réponses, donc. On est vraiment dans la réflexion : ne vous attendez pas à trouver de l’action dans cette nouvelle. La fin en revanche ne m’a pas convaincu. Elle est en totale opposition avec le reste du texte et je n’ai pas vraiment su quoi en tirer. J’ai bien pris une minute après ma lecture pour essayer de la comprendre en me demandant si j’étais passé à côté de quelque chose mais toujours aucune idée de ce qu’a voulu faire passer l’auteur. On a surtout l’impression qu’il ne savait pas comment finir et qu’il nous laisse en plan.

Et attention … pour ceux qui souhaiteraient lire Anna Karénine vous risquez de vous faire méchamment spoiler !

En résumé, Sommeil est une nouvelle qui pose des questions intéressantes. Très facile à lire et reposante. Mais la fin m’a laissée perplexe …

8 commentaires

  • Takou

    Murakami est un de mes auteurs préférés mais j’ai l’impression que ses fins sont très énigmatiques. J’ai pas compris une seule fin de ses romans ou nouvelles :’) J’ai toujours l’impression d’avoir manqué quelque chose, comme toi. Sinon je n’ai pas lu celle-ci de nouvelle mais elle a l’air très sympa 🙂

    • Ecla'Temps

      Et elle l’est ^^ On se plonge très facilement dans l’histoire !
      Je n’ai pas trop de points de comparaison puisque c’est le premier texte que je lis de l’auteur mais c’est sûr que la fin détonne vraiment avec le reste sans trop d’explications. En tout cas je compte bien lire d’autres de ses livres (peut être un roman) 😀

  • Steven

    J’aime beaucoup cet auteur dont j’adore Kafka sur le Rivage. Je relis souvent ses romans que je comprends différemment à chaque fois. Il faut dire qee sa plume est fortement poétique et énigmatique !

    • Ecla'Temps

      Je retiens Kafka sur le Rivage pour quand je voudrais me replonger dans du Murakami alors 😀 J’aimerais vraiment découvrir quelques autres de ses textes !

        • Ecla'Temps

          J’en ai déjà entendu parlé je crois, il me semble qu’il doit être un peu plus sombre 😃 Enfin, il me reste beaucoup de choses à découvrir !
          Merci pour tes recommandations ! ^^

  • zoelucaccini

    J’adore Murakami, j’ai lu beaucoup de ses romans, séries… mais je ne trouve plus le courage de m’y plonger, d’autant que ce n’est pas non plus une promenade de le suivre cet auteur.
    Je note donc avec intérêt ce titre, ça m’intéresse beaucoup ! merci 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :