En français,  Fantasy

Les oiseaux du temps – Amal El-Mohtar & Max Gladstone

« J’apprécie ta subtilité. Toutes les batailles ne sont pas grandioses, toutes les armes ne sont pas féroces. Même nous, qui combattons à travers le temps, oublions la valeur d’un mot prononcé au bon moment, d’un bruit dans le bon moteur, d’un clou dans le bon sabot … Il est si facile de détruire une planète que l’on peut négliger la valeur d’un murmure susurré à la neige. »

Editeur : Mnémos

Synopsis

Bleu et Rouge, deux combattants ennemis d’une étrange guerre temporelle, s’engagent dans une correspondance interdite, à travers les époques et les champs de bataille. Ces lettres, ne pouvant être lues qu’une seule fois, deviennent peu à peu le refuge de leurs doutes et de leurs rêves. De leurs échanges naitra un amour fragile et dangereux qu’il leur faudra préserver envers et contre tous.

Pourquoi lire Les oiseaux du temps ?

• Pour lire une belle histoire d’amour, universelle et qui traverse toutes les époques. Très shakespearien.

• Pour apprécier la poésie des lettres de Rouge et Bleu et s’amuser à observer tous les moyens qu’elles trouvent pour se les envoyer.

Mon Avis

Dans un premier temps, ma curiosité a été piquée par tous les prix qu’a raflé Les oiseaux du temps. Le résumé reste très mystérieux : il est question de deux combattantes, opposées dans une guerre à travers le temps. Le fait est que même si on en apprend un peu plus pendant la lecture, le contexte reste flou parce que cette histoire est avant tout universelle. Les époques changent, les objectifs et les apparences aussi, pourtant les sentiments de nos protagonistes restent et c’est ce qui les lient à travers le temps.

La poésie du texte m’a frappée pendant ma lecture. Les phrases sont très travaillées et impactantes. Mais cela a pour conséquence de rendre le texte par moment abstrait : il y a peu de descriptions pour se raccrocher aux scènes, et cela peut nous faire parfois sortir de l’histoire. L’originalité du contexte mêlée à sa poésie rend les premières pages difficiles à saisir, mais une fois immergé les pages défilent très vite. C’est beau, déroutant et j’ai adoré suivre l’évolution de la relation entre Bleu et Rouge.

Tous les oppose en apparence. Elles se battent d’ailleurs pour des entités fondamentalement opposées : le Jardin, son côté organique et sa grande patience, contre l’Agence, plus pragmatique et très efficace. Chacune doit voyager à travers le temps pour faire gagner son camp, mais elles ne doivent pas communiquer avec l’ennemi. Pourtant, elles se croisent et se remarquent. C’est ce qui va les pousser à s’envoyer des lettres en cachette : tous les moyens sont bons pour faire passer leur correspondance. J’ai été très impressionnée par l’imagination des auteurs et tous les moyens qu’ils ont inventés pour s’échanger les lettres.

J’aurais aimé avoir un peu plus de pages pour avoir le temps de davantage m’attacher aux personnages. C’est un problème que je rencontre avec les textes courts en général : il est difficile pour moi d’être très émue puisque je connais les protagonistes depuis peu de temps. Il n’empêche que si vous arrivez à vous à vous plonger entièrement dans cette histoire, vous ne pourrez que ressortir marqué par cette très belle relation entre Bleu et Rouge.

En bref, c’est une jolie histoire d’amour, universelle et touchante. La poésie du texte pourra vous dérouter ou bien vous enchanter complètement, tout comme son contexte. La relation entre Bleu et Rouge est belle, dans un univers oscillant entre la fantasy et la science-fiction. Alors j’ai passé un très bon moment de lecture et le relirai probablement un jour, lorsque je serais disposée à me laisser transportée.

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :