En français,  Fantasy

Les grands jeux – Jay Kristoff

« Patience, ne cessait-elle de se répéter, chuchotant ce mot comme une prière. Si Vengeance a une mère, celle-ci s’appelle Patience. »

Editeur : De Saxus

Les grands jeux est le deuxième tome de la trilogie Nevernight.

Synopsis

! – Spoiler en vue, à vos risques et périls – !

Mia est fait maintenant partie des Lames de Notre-Dame du Saint Meurtre au sein de L’Église rouge. Mais beaucoup pensent qu’elle n’a pas mérité ce titre. Elle commet des assassinats au nom de l’organisation, mais au fond d’elle son objectif est resté le même : se venger des responsables de l’assassinat de sa famille. Après une confrontation avec un mystérieux ennemi, Mia commence à douter des vraies motivations de L’Église rouge.
Lorsqu’il est annoncé que Scaeva et Duomo vont faire une apparition aux Grands Jeux de Sépulcra, la cité des morts, Mia choisit de défier l’Église rouge et se fait délibérément enlever afin d’être vendue à une troupe de gladiateurs. Par ce moyen et en gagnant les Grands Jeux, elle pourra s’approcher au plus près des assassins de sa famille et enfin accomplir sa vengeance. Mais tout ne va pas se passer comme prévu…

Pourquoi lire Les grands jeux ?

Mia est toujours aussi délicieuse : à la fois implacable, mais aussi pleine de sarcasme et admirablement courageuse.

L’univers gagne en profondeur et en complexité : on comprend le fonctionnement de la république d’Itreya, et surtout ses fondations corrompues.

• L’auteur s’amuse avec nos sentiments tout au long de l’histoire, tout en restant léger grâce à son humour piquant – que personnellement j’adore.

Mon Avis

794 pages

Ah là là c’était génial ! J’avais hâte de retrouver Mia, notre assassin plein de détermination et d’ironie pour qui j’avais eu un coup de cœur dans le premier tome, ainsi que ses compagnons fait d’ombres. L’intrigue du premier tome restait un peu dans les schémas classiques que l’on peut retrouver lorsqu’il est question d’une école dans un monde de fantasy – d’assassin ici. Mais dans ce second volet, on s’en éloigne et les développements d’intrigues deviennent plus originaux, plus propre à l’univers qu’a créé l’auteur : ici l’on plonge dans les fondations même de la république d’Itreya, son trafic d’esclave et ses jeux de gladiatii.

Dans un premier temps, on suit deux temporalités complémentaires : d’un côté Mia qui met son plan à l’œuvre – sans qu’on le connaisse nous-mêmes, pauvres lecteurs – et de l’autre la succession d’évènements qui ont fait qu’elle en est arrivée là et qui nous mènent donc au début de l’intrigue de ce tome. L’auteur a su doser remarquablement l’alternance entre les deux fils de l’histoire. A chaque fois que mon envie d’en savoir davantage devenait pressante, on changeait de temporalité et je trépignais d’impatience de savoir ce qui allait arriver ensuite. Chacun des deux fils de l’histoire était aussi intéressant que l’autre, donc à aucun moment je n’ai eu envie de sauter des passages, comme parfois c’est le cas avec des romans à plusieurs points de vue. Non, ici chacune des scènes de l’histoire a son intérêt.

À plusieurs reprises je me suis arrêtée sur la magnifique construction de certaines scènes où tout est dosé et admirablement bien mis en œuvre. On sent le travail minutieux de l’auteur pour rendre chaque instant impactant. Dans chaque phrase peux se cacher un retournement de situation ou un détail d’une grande importance. Surtout, l’auteur joue avec nous du début à la fin ! Et dans les dernières pages il ne s’en cache même plus … On ressort de cette histoire douce-amère frustrés, mais avec un grand sourire aux lèvres.

D’un autre côté, les ingrédients qui faisaient la réussite du premier tome sont toujours là. L’humour très piquant de Mia et de son compagnon Gentilhomme continuent de pimenter le récit, et l’auteur intègre des remarques délicieusement ironiques dans ses notes de bas de pages. L’univers de Nevernight, déjà très violent avec ses meurtres à foison, se teinte en plus d’une corruption omniprésente. Dans ce monde impitoyable, Mia doit parfois se montrer féroce pour atteindre son but, même si elle peine de plus en plus à rester insensible. C’est une héroïne forte, mais pas glaciale pour autant même si elle peut le sembler aux premiers abords.

Moi qui voulais avoir enfin les explications des mystères entraperçus à la fin du premier tome … l’auteur a réussi l’exploit d’enrichir considérablement son univers sans pour autant dévoiler une once d’information à ce sujet. A la fin de ce deuxième tome les questions s’accumulent. Autant dire que je meurs d’envie de mettre la main sur le troisième et dernier tome de la trilogie !

C’est donc un beau coup de cœur ! Vivement la sortie de la suite, mais en même temps il ne reste qu’un tome en compagnie de Mia et cela m’attriste un peu. Ce qui est sûr c’est que cette histoire me restera longtemps en mémoire. Elle a sa propre patte, si addictive, si terrible mais tout en légèreté.

14 commentaires

  • Light And Smell

    Le premier tome est toujours dans ma PAL, mais je suis ravie de voir que le deuxième tome est convaincant ! Mia est un personnage que je pense adorer tout comme le côté ironique des notes des notes de bas de page 🙂

  • Steven

    Je suis content de lire que cette saga te ravi et te plait toujours autant ! Comme tu le sais, j’ai adoré ce second tome et sa finalité le donne tellement envie d’avoir la suite entre les mains. J’espère que Jay Kristoff saura nous surprendre encore et encore même si j’ai confiance.

    • Ecla'Temps

      Cette fin tombe tellement au moment où les questions ne font que s’empiler, je me demande bien aussi comment l’auteur va faire pour démêler tout ça ! 😊 Vu ton enthousiasme lorsque tu l’as fini, je sens que le dernier tome ne fera pas long feu dans ta PAL 😄 Hâte qu’il sorte enfin ! C’est prévu pour le début de l’année prochaine il me semble ♥

  • tampopo24

    D’abord, je tenais à te dire que j’adore le style de ta chronique ! Tu mets super bien en avant tous les points forts de ce tome.
    Ensuite, j’ai adoré tout comme toi, et j’ai envie de maudire l’auteur aussi de nous laisser en plan comme ça. C’était à nouveau super vif à lire, j’ai beaucoup aimé la double temporalité comme l’enrichissement de l’univers. Je n’ai qu’une hâte connaître la date de sortie du tome 3 😀

    • Ecla'Temps

      Oh merci ♥ Ça me fait vraiment chaud au cœur d’entendre ça ! 😊
      Le pire c’est que l’auteur ne se cache même pas d’adorer nous faire souffrir 😆 J’espère que le 3e tome nous soulagera enfin de toutes nos questions ! Il devrait sortir en début d’année prochaine il me semble, mais j’espère que « début » c’est en fait janvier, ou allez, février 😁

      • tampopo24

        Avec plaisir, je trouve qu’il faut toujours dire au gens quand ils font du beau travail 😉
        Chouette si c’est pas trop loin pour le prochain tome. J’espère comme toi que ce sera janvier ><

    • Ecla'Temps

      L’intrigue change un peu de celle du premier tome, mais les ingrédients qui le rendaient addictif sont toujours là 😀 Je suis certaine que celui-ci te ravira aussi si tu as aimé l’univers de l’histoire ♥

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :