Contemporain,  En anglais

Fangirl – Rainbow Rowell

« Cath joined in, in her best announcer’s voice: « Is the only thing keeping you from eating dog food the fear that your neighbors will notice all the cans – and realize that you don’t have a dog? » « Graaavioli, » her dad said, rounding out every vowel sound. « It’s dog food. For people. » »

Editeur : St. Martin’s Griffin

Synopsis

Cath est fan de Simon Snow.
Okay, le monde entier est fan de Simon Snow…

Mais pour Cath, être une fan résume sa vie – et elle est plutôt douée pour ça. Wren, sa soeur jumelle, et elle se complaisaient dans la découverte de la saga Simon Snow quand elles étaient jeunes. Quelque part, c’est ce qui les a aidés à surmonter la fuite de leur mère.

Maintenant qu’elles sont à l’université, Wren a annoncé à Cath qu’elle ne voulait pas qu’elles partagent une chambre. Cath est seule, complètement en dehors de sa bulle de confort. Elle partage son quotidien entre une colocataire hargneuse qui sort malgré tout avec un mec charmant et toujours collé à ses bottes, son professeur d’écriture inventée qui pense que les fanfictions annoncent la fin du monde civilisé, et un camarade de classe au physique alléchant qui a la passion des mots…

Pourquoi lire Fangirl ?

• Son humour et sa légèreté rendent l’histoire très plaisante à suivre.

• Les références aux fanfictions, si vous êtes familiers avec ce monde, pourront vous rappeler quelques souvenirs.

• Une histoire d’amour qui donne le sourire et des personnages tous très attachants.

Mon avis

Je sors enfin ce qui est sans doute, le livre de ma PAL qui y est resté le plus longtemps ! Les livres en VO ont effectivement tendance à s’attarder plus que les autres, par manque d’envie de faire un effort supplémentaire pendant ce qui est censé être un moment de détente. Bref, l’heure est au changement.

Ici, on suit la vie de Cath, qui entre en première année à l’université même si elle n’est pas trop emballée par l’idée. Ce qu’elle préfère, elle, c’est passer ses soirées à écrire des fanfictions autour de Simon Snow, une série de roman très connue dans ce monde alternatif, autant qu’Harry Potter l’est dans le nôtre. Et, boire à des soirées, rencontrer des gens, sympathiser, bref, tout ce qui remplit une vie ordinaire d’étudiant, ça ne la tente pas trop.

Pourtant, elle va bien être obligée de rencontrer quelques personnes à commencer par sa colocataire, le meilleur ami de sa colocataire et quelques camarades de classe. Se développe lentement des relations toutes mimis, ou plus complexes voire pas géniales du tout entre les personnages. Déjà j’ai apprécié le fait qu’on échappe au cliché de la personne qui t’as dans le collimateur et te met les bâtons dans les roues juste parce qu’elle est méchante. Ici, les ennuies viennent de situations extérieures ou de comportements pas très cool de personnages, avec leurs propres motivations et qu’on peut comprendre.

On nage dans les préoccupations de Cath, qui doit faire son chemin en se s’interrogeant sur des sujets tels que le plagiat, le pardon, les troubles mentaux et la responsabilité. Donc ici pas de gros rebondissements ou de bouleversements en vues, l’évolution est avant tout interne aux personnages. Il n’y a pas vraiment d’intrigue principale, le roman s’apparente plus à un ensemble d’intrigues secondaires plus ou moins liées, qui gravitent autour de Cath.

J’ai beaucoup apprécié les touches d’humour qui viennent agrémenter l’histoire et égailler les personnages. Certaines conversations m’ont bien fait sourire. Les dialogues sonnent juste, les personnages vivants.

D’un autre côté, je sais qu’un des sujets principaux étant les fanfictions, objectivement c’est sympa d’avoir le droit à des passages écrits par Cath tout au long du livre. Mais voilà, Simon et Baz n’étaient pas les personnages que j’avais envie de suivre et ces moments m’ont juste semblés trop longs. Pour autant, ça m’a permis de découvrir un peu le monde des fanfictions, avec lequel je ne suis pas du tout familière. Tout l’univers autour était bien sympa.

En résumé, Fangirl est un roman très plaisant à lire, dans lequel on se coule tranquillement et on se laisse porter par les personnages. Des réflexions plus générales et très intéressantes sont amenées au passage. Ça suffit pour passer un bon moment de lecture !

7 commentaires

    • Ecla'Temps

      Oui c’est sympa ça rappelle tout l’engouement qu’il y avait avec Harry Potter : les fans qui attendent la sortie des prochains livres, les fanfictions qui réinventent les relations entre les personnages à leur sauce, les références aux livres qui sont connues par tout le monde (la plupart grâce aux films)
      Ça donne envie de découvrir un peu plus ce monde parallèle à celui des auteurs classiques 😄

    • Ecla'Temps

      Ah c’est radical 😂
      Pour le coup la romance ne m’a marquée tant que ça (je me rends compte que j’en ai à peine parlé) mais c’était sympa sur le moment … mais oubliable
      C’est sûr qui si tu n’accroche pas avec le personnage principal, c’est compliqué de te raccrocher à autre chose ici, parce que tout tourne autour d’elle 🙂
      Je serais curieuse de connaitre les réflexions qui ne t’ont pas plu 🙂

  • tampopo24

    Personnellement ce fut un énorme coup de cœur, qui m’avait passer une quasi nuit blanche à la rentrée lors de sa découverte tant je l’avais trouvé beau et addictif. J’ai bien envie de le relire en vo pour le coup pour voir 😊

    • Ecla'Temps

      Ah c’est trop bien quand un livre fait cet effet là ! La VO est très accessible 😊
      Pour ma part, Carry On m’intrigue pas mal : je me demande comment Rainbow Rowell s’est débrouillée pour rendre son livre intéressant alors qu’on connait déjà potentiellement une bonne partie de l’histoire 😀

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :